Polisario

Forum Du peuple Sahraoui
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un grand bébé appelé le peuple marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samirov



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Un grand bébé appelé le peuple marocain   Sam 12 Sep - 2:49

Un grand bébé appelé le peuple marocain
mercredi 9 septembre 2009

Le gouvernement marocain prend ses concitoyens pour des enfants, il leur raconte n’importe quoi sans gêne. Mais ce qui est vraiment dramatique c’est que les citoyens réagissent aussi comme des enfants, ils sont prêts à tout croire. Même les intellectuels les plus éminents.

On leur a dit que le Sahara Occidental appartient historiquement au Maroc et les voilà beaucoup plus agressifs que leurs dirigeants lorsqu’il s’agit de discuter de cette affaire. Idem pour les revendications marocaines des territoires algériens et mauritaniens. Ils se sont avérés plus royalistes que le roi dans cette entreprise aveugle de la maladie expansionniste de la monarchie alaouite.

Les citoyens marocains ne voient pas les dizaines de milliers de victimes parmi leurs fils qui sont morts dans la guerre du Sahara, ne voient les dizaines de milliers de mères qui vivent encore dans le chagrin de la perte de leurs fils dans une guerre dont ils n’ont jamais compris les véritables raisons. Ils ne voient pas les milliers de soldats marocains qui sont restés en captivité chez le Front Polisario pendant presque 30 ans. Il y a un rideau qui les empêche de voir le côté noir de cette folle aventure appelée "récupération des provinces du sud". Ce rideau est la machine de propagande du palais royal.

On leur dit que le problème vient de l’Algérie, que c’est ce pays qui se trouve derrière tous les maux du Maroc et ils n’hésitent pas à y croire.

On leur dit que les sahraouis sont contents de s’intégrer au Maroc et ils y croient, même s’ils voient qu’il y en a des dizaines de milliers qui sont aux camps de réfugiés depuis plus de 34 ans parce que, justement, ils refusent d’être marocains. Au contraire, ils pensent qu’ils sont obligés à y rester parce qu’ils sont encerclés par les barbelés et les unités de l’armée algérienne. Le gouvernement marocain l’a dit, alors pourquoi y avoir des doutes? Le gouvernement marocain ne peut que dire la vérité parce qu’il est dirigé par le Commandeur des Croyants, descendant de Fatima Zahra, fille de Ali, le frère du prophète Mohamed. C’est sacré et indiscutable, point c’est tout ! D’ailleurs quiconque osera dire le contraire sera atteint par la malédiction de la divinité du roi.

Mais la dernière est la meilleure ! La délégation sahraouie participant aux festivités libyennes du Fateh n’a pas été invitée, c’était une erreur du service du protocole libyen. La décoration du leader sahraoui Mohamed Abdelaziz avec la plus haute distinction de la Jamahiriya était aussi une erreur de protocole ! Parce que les autorités libyennes ont confondu le premier septembre avec le premier avril et ils ont voulu poser un lapin au peuple marocain, raison pour laquelle celui-ci s’est senti, comme indiqué par les communiqués du palais, "profondément blessé dans ses sentiments et sa fierté."

Cependant, la blessure n’était pas aussi grave, puisqu’il a fallu juste une petite délégation de partisans pour régler l’affaire. Le retrait de la délégation et les troupes marocaines de Tripoli et la blessure des sentiments du peuple marocain ne mérite pas des discussions du plus haut niveau des deux Etats. Mansouri, le président de la Chambre des Représentants a dit avoir été reçu par Kadhafi et que celui-ci lui a exprimé, lors de cette audience, son "regret" pour ce qui s’est passé, précisant que le président de la soi-disant "RASD" n’a pas été invité aux festivités du 1er Septembre, mais uniquement au Sommet de l’Union Africaine.

Bien sûr, aucune trace de cette rencontre et ces déclarations à part une dépêche de la MAP (Makhzen Arab Press) Cela doit, sûrement, être à cause d’une autre gaffe du service de protocole libyen, il doit avoir oublier d’émettre un communiqué et de filmer la rencontre avec le Guide en train de présenter ses excuses au peuple marocain. Un de ces jours, le chef de ce service va être viré du fait qu’il a accumulé beaucoup trop de fautes en une seule semaine.

Toute la diarrhée de communiqués et de protestations a fini par un communiqué de la MAP pour dire que tout est bien fini. Tout est bien qui finit bien !

Finalement, il convient de rappeler que toute cette farce a été concoctée depuis le mois de mars, date à laquelle le Congrès Général Populaire libyen (le Parlement) a souligné dans son communiqué final la nécessité de respecter le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination à travers un référendum. C’est la raison pour laquelle, cette fois-ci, le prince Moulay Rachid n’a pas été représenter son frère à l’occasion. L’humiliation n’est pas pour la famille royale, elle est pour les moutons comme Abbas el Fassi.

Diaspora Saharaui
mercredi 9 septembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un grand bébé appelé le peuple marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» La grand-place de Mons le 16 décembre 07
» Le Grand Paris
» Article sur le Grand emprunt.
» Quel siège pour un grand bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polisario :: Autres :: Armée International-
Sauter vers: