Polisario

Forum Du peuple Sahraoui
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 organisation de l'armée et actualités militaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: organisation de l'armée et actualités militaires   Sam 27 Sep - 15:52

Interview du Ministre de la défense/



Jeudi 22 Mai 2008 -- Le ministre de la Défense de la République arabe sahraouie démocratique, Mohamed Lamine Bouhali, semble peu convaincu ou carrément sceptique quant à une solution politique au conflit du Sahara occidental. Il préconise une guerre ouverte du moment que le cessez-le-feu conclu entre le Front Polisario et le royaume du Maroc n'a plus raison d'être aujourd'hui avec l'incapacité de l'ONU à mettre en œuvre ses engagements. Il a évoqué aussi avec franchise les relations sahraouies et la position de l'Espagne, de la France et des pays arabes sur la question.

Le Jeune Indépendant : Quelle approche faites-vous entre le 20 mai 1973 et le 20 mai 2008. Y-a-t-il lieu de dégager une situation de comparaison ?

M. L. Bouhali : Une approche totalement distincte. Le 20 mai 1973 nous étions dans une situation inédite : nous étions faibles, avec des armes traditionnelles, à savoir quelques fusils de chasse, et nous n'avions pas de bases solides. La situation était donc très difficile pour nous car ce n'était que le début. Aujourd'hui, les choses ont changé et nous possédons désormais une armée. Comme vous l'avez constaté lors du défilé militaire, notre armée s'est rajeunie. La majorité écrasante de nos troupes est composée de jeunes de moins de vingt-cinq ans. Cela pour démontrer à ceux qui sèment la désinformation et la propagande en affirmant que nos jeunes sont partis vivre en Europe. Nous avons donc des bataillons spécialisés. Nous sommes doublement satisfaits car nous avons aussi une base de soutien populaire consistante.

Vous avez déclaré au Jeune Indépendant en marge de la tenue du 12e congrès du Front Polisario en décembre 2007 que, faute d'une solution politique après négociations, les Sahraouis reprendront les armes. Qu'en est-il au juste ?

Nous avons dit que dans le cas où l'ONU reste incapable de trouver une solution politique et que tant que le Maroc persiste dans son fait colonial, nous irons vers une guerre ouverte contre le Maroc colonial. Le congrès jouit d'un mandat de quatre ans et, d'ici là, si une solution ne pointe pas à l'horizon, alors nous irons vers la guerre.

Qu'en est-il de la Minurso ?

Je vous rappelle que nous n'avons jamais violé le cessez-le-feu, et le prolongement du mandat de la Minurso jusqu'à avril 2009 pour une année est une décision étrange.

Si guerre il y a, comment appréhendez-vous un conflit entre une armée sahraouie composée de quelques 20 000 hommes avec les forces armées royales qui possèdent toute une technologie avec un effectif 250 000 hommes et le même nombre de réservistes ?

(Rires) En vérité l'équation est fausse car il faut prendre en considération notre expérience acquise en seize ans de guerre. Il était impensable, à l'époque, que les Sahraouis puissent affronter une armée marocaine durant l'invasion de 1975. C'était ce qui se disait dans le monde arabe. Est-ce que le Maroc a vaincu l'armée sahraouie ? Non, car la problématique des forces des deux armées ne peut être vue sous cet angle. Il ne s'agit pas de deux armées classiques qui s'affrontent avec des tactiques de guerre académiques bien connues. Depuis quand une résistance armée est soumise à ce genre d'équation ? Peut-être qu'une grande armée peut prématurément vaincre une résistance comme c'était le cas du Maroc qui avait occupé la région de Tifariti et plusieurs autres régions avec du matériel militaire très avancé. Mais, après quelques années de guérilla et d'embuscades, les troupes marocaines ont été prises au piège. Nous avons même réussi à libérer la ville de Smara en faisant plus de 200 prisonniers et en récupérant du matériel de guerre. Pour nous, si guerre il y a, le Maroc sera le grand perdant.

Que pensez-vous des manœuvres militaires effectuées par les forces marocaines dernièrement ?

D'un coté c'est pour mobiliser les troupes et maîtriser les moyens de combat et, de l'autre, c'était essentiellement pour nous faire une démonstration de force. Pour nous, c'est un non-événement car nous n'avons pas peur.

Entretenez-vous une coopération militaire avec des pays tiers ?

Effectivement, nous avons nos alliés avec lesquels nous échangeons des expériences comme l'Algérie, l'Afrique du Sud, l'Angola ou le Nigeria et des pays de l'Amérique latine. Cela dit, notre coopération s'arrête à nos besoins en matière de préparation militaire et de logistique car nous avons notre propre philosophie dans les combats qui est basée essentiellement sur la guérilla.

Quels soubassements, selon vous, a le soutien de l'Espagne mais surtout de la France au Maroc dans le dossier du Sahara occidental ?

Le gouvernement socialiste espagnol est traditionnellement allié de la monarchie alaouite pour des raisons d'intérêts. La France, quant à elle, voit ce conflit sous deux angles. D'un côté, elle le voit d'un œil de colonisateur car les responsables français demeurent ceux de la France coloniale et ils ont de tout temps protégé la monarchie du Maroc. L'autre élément est la haine qu'éprouvent les anciens colonisateurs contre le peuple algérien et sa glorieuse révolution. Ils considèrent que la révolution sahraouie est le prolongement de la révolution algérienne. Pour eux, donc, il s'agirait d'une probable confirmation de la glorieuse révolution algérienne et que les deux voisins seront des alliés stratégiques dans les domaines politique et économique. Ce qui, d'après eux, menacerait l'existence même de la monarchie marocaine, source de grands intérêts pour les Français. Je vous rappelle que la France a combattu aux côtés des Mauritaniens de Mokhtar Ould Dada et des Marocains contre le Front Polisario.

Pourquoi, selon vous, la question sahraouie ne bénéficie pas d'un intérêt particulier au sein de la Ligue arabe comparativement avec d'autres questions comme la question palestinienne ou celle libanaise ?

Il faut dire une vérité : les Arabes ont été colonisés par Israël qui n'était pas si puissante que cela. Ils n'ont pas réussi à mettre les sionistes dans les eaux de la Méditerranée. Alors, ils se sont dits, pourquoi ne pas essayer avec les Sahraouis (rires) ? Durant la marche verte de Hassan II sur le Sahara occidental, les Arabes d'Egypte, du Golfe comme l'Arabie Saoudite et même le Soudan ont soutenu le Maroc. Ils nous accusaient d'être des communistes. Franchement, le problème des Arabes est étrange ! Pourquoi cette hostilité ? Pourquoi cette haine ? Pourquoi cet argent destinée à l'extermination des Sahraouis ? Des milliards de dollars ont été attribués au Maroc pour se doter d'avions de combat, de chars et j'en passe. Je n'arrive pas à expliquer cette frénésie.

Comment analysez-vous la venue d'une délégation officielle de la République islamique d'Iran aux festivités commémoratives ?

Pour nous, l'Iran a été toujours un partenaire. Je vous rappelle que, dans le passé, nous entretenions des relations diplomatiques jusqu'à la crise algéro-iranienne durant la décennie du terrorisme qu'a vécue l'Algérie. Et vous savez que l'Algérie et la République sahraouie sont des alliés naturels. Donc, chaque incident se répercute systématiquement sur nous. Aujourd'hui les choses se sont épanouies et les relations entre l'Algérie et l'Iran semblent au beau fixe.

Etes-vous optimiste ?

Nous sommes très optimistes car les Arabes et le monde n'ont plus d'arguments à faire valoir contre nous. Nous sommes aussi des musulmans mais pas des extrémistes.

Allez-vous aborder le 5e round des négociations sous la houlette du facilitateur onusien Peter Van Walsum ?

Non ! Nous avons respecté Van Walsum au moment de sa nomination par le secrétaire général de l'ONU. Nous avons appréhendé dès le début son incapacité à gérer le conflit, contrairement à son ancien homologue James Becker. Malgré cela, nous l'avons adopté car nous n'avons jamais rejeté quelqu'un et nous essayons de collaborer avec tous les médiateurs. Mais depuis son parti pris flagrant en faveur de l'agresseur, il nous est impossible de lui renouveler notre confiance avec lui.

Vous avez déclaré qu'il faut revenir au plan de règlement initial. Faites-vous allusion aux dernières résolutions, le plan de Becker ou le plan de paix de 1991 ?

Becker est venu pour résoudre un problème, à savoir le reniement du Maroc de ses engagements depuis décembre 1999. Il a tenté de trouver un compromis, en dehors du plan de règlement original, basé sur une autonomie de cinq ans qui sera suivi par un référendum d'autodétermination, une sorte de promiscuité avec la situation que nous avons d'ailleurs acceptée. Le plan initial est le retour sur la base de l'accord de 1991 tributaire du cessez-le-feu, qui est tout simplement l'organisation d'un référendum d'autodétermination. Maintenant, si les Nations unies nous signifie l'incompatibilité du plan et qu'elle ne peut organiser un référendum, cela veut dire que le cessez-le-feu n'a plus raison d'être. Alors, que fait l'ONU si elle est incapable d'organiser un référendum d'autodétermination ?

Vous avez déclaré que les quatre derniers rounds n'ont rien apporté et que vous ne vous attendez pas à une quelconque évolution dans le futur. Pourquoi donc y prendre part ?

En vérité, ce n'est que pour démontrer à la communauté internationale que nous ne refusons pas la voie pacifique mais que c'est l'ONU qui n'arrive pas à mettre en œuvre le plan de règlement. Donc, il s'agit de se désengager de toute accusation de radicalisation de notre position. Je vous fais savoir aussi que nous n'avons pas encore décidé de prendre part au 5e round même s'il existe quelques prévisions.

Que reste-t-il du plan de paix onusien. Pensez-vous vraiment que la solution pacifique est toujours possible ?

Cette approche est erronée. Nous ne croyons plus à la solution politique. Je pense que nous allons vers une guerre car le cessez-le-feu n'a plus raison d'être vu de l'incapacité de l'ONU d'organiser un référendum d'autodétermination...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Sam 27 Sep - 17:48

Un reportage sur la IIe Région militaire de Tifariti avec des éléments du 1er bataillon


Sur le mur marocain et les mines:

Citation :
Le mur est moins impressionnant que sa réputation avait conduit-moi d'attendre, il est essentiellement un tas de gravats à une hauteur de un et demi de mètres environ, ce qui signifie que si vous étiez debout à côté vous avez pu voir avec plus de facilité . Mais il est encore un obstacle formidable. Mon guide, Salma, un grand et élégant-recherchez l'homme qui est un spécialiste en matière de déminage, explique qu'il existe une base militaire marocaine qui est de 80 ou 90 soldats fort tous les cinq kilomètres le long du mur, avec un watchpost à mi-chemin entre chacune de celles-ci. Un champ de mines est mis sur ce côté-ci (mines antichar entouré par les mines antipersonnel, beaucoup d'entre eux fabriqués par la société italienne Valmara figurer dans notre Septembre question). Salma dit il ya un champ de mines, de l'autre côté, aussi, par le biais de soldats marocains qui passent sur la sécurité de «ponts».

Je le point de fil de fer barbelé qui est jonché autour de nous sur notre colline et se demander pourquoi il est là. Salma explique que le mur utilisé pour être où nous nous trouvons avant il a été retiré à un point plus défendable sur le dessus de la ligne de collines. Attends une minute. Si le mur a été ici alors que toutes les terres que nous venons d'parcouru être utilisé pour un champ de mines. Salma Nods sa confirmation, amusé par le regard atterré sur mon visage. «Mais je me suis autorisé, il - il est parfaitement sûr." Salma a un visage chaleureux avec le sourire que les rafales comme le soleil, mais il dégage également force tranquille. Il est le genre de personne se sentent instinctivement vous vous confiance avec votre vie. Eh bien, en fait, je suppose que je lui amtrusting de ma vie.

Je suivre ses traces avec beaucoup d'attention lorsque nous faisons notre chemin de retour vers le lointain Landcruiser. Il est amusé mais approuve de nouveau, en disant ceci est une bonne technique militaire que ses unités de déminage utilisés à adopter, particulièrement difficile dans les premiers temps quand ils n'avaient pas de matériel sophistiqué de détection. Il souligne certains petits cairns de pierres entassées à des intervalles et explique que ce sont des dispositifs de pointage, utilisés par les watchposts direct à l'obus de l'artillerie derrière le mur. Il dit que nous sommes, suite à une autre bonne tactique militaire en retournant une manière différente de celle par laquelle nous avons, de manière à ce que l'ennemi de deviner.

Salma est de 30, et a été ici à l'avant, car il était de 19. Il avait cinq ans d'expérience des opérations de déminage dans les combats. Sous le couvert de la nuit, lui et son équipe sera envoyée en se frayer un chemin à travers les champs de mines pour les soldats Polisario qui, puis traverser le mur et causer le dommage maximal de l'autre côté avant de se replier à nouveau dans la nuit dans le style classique de guérilla.

Il dit qu'il ne vous inquiétez pas sur le travail - il est convaincu de sa propre capacité à détecter et à désarmer les mines sans incident et estime qu'il connaît la disposition de tous les champs de mines marocain dans sa région. Mais je pense que de sa famille à la maison dans les camps et inquiétant d'imaginer comment cette ligne de travail militaire doit être pour eux - il a deux fils, l'un juste né il ya un mois et il vient de rentrer de trois mois de congé spécial autour de la la naissance (trois mois de congé de paternité? C'est, comme vous pourrez le voir, un genre très spécial de l'armée).


Sur la localité de Tifariti:

Citation :
La fin de la journée de voyage est de Tifariti, a annoncé par des collines à l'horizon qui semble sortir de la mirage comme des îles dans le flux. Cela a été une fois une petite mais importante ville coloniale espagnole, bien que les quelques ruines qui restent maintenant donner peu de sens que maintenant. Les Marocains de Tifariti occupés en 1975, mais entouré Polisario et les couper leurs approvisionnements par attaques de la guérilla sur leurs convois. Les Marocains dûment construit une piste d'atterrissage et a volé dans leurs approvisionnements, mais quand Polisario ont commencé à tirer vers le bas les avions trop ils ont été forcés de se retirer, en 1977, le droit de retour à Smara. L'espagnol bâtiments coloniaux n'ont pas été détruits jusqu'à ce que le Maroc a lancé une attaque majeure dans la mise en place de cessez-le-feu en 1991.

Parler de stratégie militaire à Tifariti. Le chars est un vieux marocain. A soldat prend-moi sur une visite à pied de ce qui reste de la ville: l'holocauste à-citerne, le cratère fait par une attaque aérienne au napalm en 1982. Je s'abaisser à examiner un grand morceau de métal, pour revenir quand il me dit qu'il s'agit d'une coquille de munitions non explosées ...


L'hopital militaire de secteur:
Ezzein Saheb Betti dans l'hôpital enterrer, il en est le directeur. Les lits sont vides alors que le cessez-le-feu tient. Photo de Chris BRAZIER.

Citation :
Le lendemain, après notre visite au mur, qui est un bon deux heures de voiture à travers beaucoup plus difficile, terrain sablonneux, nous en tirer à côté d'un schiste-parsemé colline. Fadel, mon interprète, demande si je peux le voir. Voir quoi? " Dis-je. «L'hôpital militaire". Je ne peux pas. Il ya un camion stationné à côté, mais que tout ce que je peux voir est une structure fragile des feuilles et des bâtons telles qu'elles sont dressées pour les chèvres dans les camps. Tout est révélé quand je déduit haut de la colline. Un trou dans le sol donne sur certaines blanchies à la chaux prendre des mesures qui nous en a un hôpital souterrain. Chaque chambre dispose d'une ouverture dans le toit qui offre une mesure de la lumière naturelle mais peut être fermé en cas de pluie ou de la nuit, lorsque les lumières sont allumées. Ce n'est pas fonctionnelle boue série de tunnels comme ceux que j'ai vu une fois au Vietnam: réel a été de soins prodigués à cet endroit, de la mosaïque de petites pierres autour de chaque cadre de la porte les couleurs de peintures appliquées directement aux murs de la maladie de quartier. Les sols sont carrelés et les passages peint de couleurs vives. Non, pour la première fois, je pense que de la Érythréens, qui sont célèbres pour ces sous-hôpitaux.

Au QG de Tifariti:

Citation :
Ensuite, il est de retour à Tifariti pour la nuit. Si je jamais imaginé ce que ce serait d'être dans un quartier général militaire dans une zone de guerre, je n'aurais jamais évoqué quelque chose comme ça. L'atmosphère est détendue, amicale et tout à fait informel. Il me prend un certain temps avant de cerner ce qui est si différent sur les soldats sahraouis je passe plus de temps avec les deux prochains jours. Il ne s'agit pas seulement qu'ils sont de manière douce, c'est qu'ils afficher aucune des caractéristiques associées à une armée conventionnelle: personne ne salue jamais ou semble prendre beaucoup de classement, il n'ya pas de perceuse, pas de cracher et polissent.



Je demande à un groupe de soldats du premier bataillon à propos de cette visite lorsque je leur base le lendemain. Ils ont reçu moi dans une pièce qui a été habilement façonné sur un éperon rocheux: d'où la roche domine naturellement qu'ils ont construit un mur de la même couleur grise, la création de logements qui serait totalement invisible de l'air. De l'intérieur du mur est décoré avec des peintures - entre le présent et la pente naturelle de la roche du toit, l'effet est très à l'aise, tout le contraire de la fonctionnalité militaire, en dépit des conditions désertiques.

Entretien avec le commandant Ahmed Fal:

Citation :
il est un point évident de mettre à Ahmed Fal qui, en tant que commandant de la deuxième région militaire, est l'un des six «généraux» qui relèvent directement de la ministre de la Défense. Tifariti tenu de son importance stratégique, il est probablement à l'heure actuelle le plus ancien soldat de l'armée sahraouie. Pourtant, encore une fois, vous ne savez jamais quand vous lui parlez. Il est étonnamment affable et ouvert dans ses réponses à mes questions. Je lui attend de plaider pour des raisons de sécurité ne répond pas mais il creuse encore le plan militaire pour l'ensemble de la région, en soulignant les pays qui fournissent des atouts des Marocains dans chaque secteur du mur. Il est impossible de dire qui était de gagner la guerre militairement par le temps de cessez-le-feu en 1991. Mais ce que je suis sûr, c'est que le Maroc a acquis la conviction que la question ne pouvait pas être réglé par des moyens militaires. La construction du mur a été un signe qu'ils ont été de penser en termes de défense, de ne pas attaquer. Et pourrait-on dire que la construction retournée contre elle parce que cela signifiait que le gros de l'Armée de terre doit être maintenu droit à la première ligne, perdue dans le désert, à grands frais. Imaginez votre armée entière distribué le long d'une ligne de 1500 kilomètres à long pas un point est plus important qu'un autre, si vous avez à défendre l'ensemble de la même manière. Cela a affecté le moral de leurs soldats énormément. Il a également paralysé le Maroc économiquement, il ne peut pas se permettre une guerre de cette nature éternellement.

http://www.newint.org/issue297/wall.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Sam 27 Sep - 18:24

Un autre récit ou apparait le 1er bataillon de tifariti:

"Au cours de cette mission sur le terrain, l'auteur a visité les unités militaires du 1er Bataillon de la région de Tifariti. Un tiers de cette unité a été sur le poste de la berme, un deuxieme a été stationnés dans la zone de cantonnement, et un troisième était en cours de formation complémentaire dans la proximité de Tindouf.

La première unité est composée d'environ 10 BMP-1, avec un certain nombre de Land Rovers monté avec des mitrailleuses lourdes. Un tiers de cette unité a été sur le poste de la berme, un troisième a été stationnés dans la zone de cantonnement, et un troisième était en cours de formation complémentaire dans la proximité de Tindouf. La deuxième unité est composée de 3 BM-21 Katyoshka systèmes de fusées et environ quatre obusiers de 122 mm de pièces d'artillerie à proximité du camp principal. Bien que le Polisario de la surface à l'air missiles auraient été en poste en Algérie, la troisième et la quatrième unité composée de ZSU-23, ZDU, BRDM avec des SAM-7, et sur camion anti-aérienne des armes pour les utiliser contre deux avions / des hélicoptères au sol ou contre des unités. Le ZSU sont généralement utilisés pour fournir une couverture pour la SAM et les forces de contre-basse altitude objectifs."

http://www.arso.org/bhatia2001.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Dim 28 Sep - 0:50







L’armée du Polisario compte une force estimée entre 15000 et 20000 combattants, elle est organisée en sept régions militaires. Au Nord, on trouve la 5e Région (près de Bir Lahlou) et la 4e Région (près de Mères) appuyée, au centre, par la 2e Région militaire et mécanisée de Tifariti. Elle serait la plus puissante sur le plan de l’armement et qui abrite aussi un groupement blindée. Au Sud, ce sont la 3e Région (Mijeh) et la première (Zoug), appuyées au centre par la 7e Région « renforcée » et mécanisée de Sellâourich qui abrite le deuxième groupement blindée.



La 6ème région militaire près de Tindouf regroupe le commandement et la logistique générale. Elle compte plusieurs casernes, la caserne Hanafi contient le plus important stock d’armes du Polisario: des Chars et des blindées, des canons soviétiques de types B-11 à 107mm et B-10 à 80mm. On y trouve également des BM-21 dont le nombre varie entre 40 et 80 de type 120mm, des canons de 122 mm, des milliers de tonnes de munitions. On y trouve aussi des ateliers de fabrique du matériel destiné aux fantassins : chaussures, treillis, casquette etc…

Une seconde caserne, située à quelques kilomètres des camps de Tindouf, porte le nom « Al-Qaida ». Elle est la seconde plus importante caserne militaire du Polisario, suivie de la caserne dite du 6e arrondissement, car elle dépend de la 6ème région militaire. En fait, chaque région militaire possède une caserne dont l’importance dépend du stock d’armes qu’elle contient.

Organisation

Chaque région militaire se compose de cinq à six bataillons, dont chacun est composé d'approximativement quatre à cinq unités militaires. Généralement, chaque région militaire à également un bataillon de soutien contenir un certain nombre de plus petites unités spécialisées fournissant une gamme des services, y compris des signaux et communication, combat et analyse tactique, endroit et forage médical, de l'eau, et réparation de véhicule et d'armements.

Récemment en 2007, un programme de revitalisation a été entrepris par l’état-major de l’armée.
Selon le rapport du 12e congrès du Front Polisario en décembre 2007.


Ainsi, les Régions ont été dotées d’engins militaires, camions de transport de troupes et camions citerne. Des ateliers et des dépôts ont été construits à l’arrière, des installations et des centres militaires ont été bâtis dans les territoires libérés, la maintenance du matériel militaire a été assurée et un musée de l’armée construit. Les Régions militaires ont pu également bénéficier des services des missions médicales et des programmes de vacances estivales, de même qu’un niveau acceptable de soin et de nourriture leur a été assuré. L’intérêt porté à l’état général de l’armée s’est poursuivi et des visites sur place ont été établies, les programmes d’inspection ont été effectués. Les efforts visant l’élévation du niveau de l’armée ont été continus notamment à travers l’exécution de projets tactiques et par de nombreux programmes d’entraînement et de formation destinés à tous les niveaux. La cadence des recrutements a augmenté au long de cette période ce qui a permis l’alimentation régulière des régions militaires par des effectifs jeunes. Les rémunérations ont été régulières et revalorisées à hauteur de 75 %. Les Directions et écoles militaires ont été dotées d’un budget de gestion. Le déficit en cadres a été comblé. Des efforts ont été faits en direction des familles des martyrs, des blessés de guerre et des personnes âgées issues des rangs de l’armée. »


Le congrès a dresser un tableau général de l’état de l’armée et les effort a fournir dans certains domaine.


Citation :
Renforcer les capacités de l’armée est resté un objectif constant, inscrit à toutes les sessions du Secrétariat national et de nombreuses étapes ont été franchies dans ce sens.

L’armée de libération nationale sahraouie a contribué remarquablement à l’éclat donné au territoire libéré tout au long des quatre dernières années. En plus du Concours militaire du Chahid El Ouali qu’il organise, l’ALPS a accueilli, avec succès, différentes célébrations nationales et a poursuivi le nettoyage du territoire d’engins explosifs. Il a également participé à différentes activités et programmes militaires et sécuritaires mis en place par l’Union Africaine.

Dans le domaine de la défense, nonobstant le fait qu’il faut poursuivre les efforts en vue de parvenir à une meilleure préparation de nos unités militaires, il existe encore des lacunes au niveau du Département politique de l’armée, de la justice militaire, des unités de la gendarmerie, des structures financières et comptables. Les centres administratifs, malgré le nombre important de leurs effectifs, comparativement aux unités de combats, restent en deçà de l’efficacité requise. Nous notons un certain flottement dans le recrutement et la discipline ainsi qu’une pénurie en matière de transport, d’eau potable, de nourriture et de médecins.

Intensifier les programmes et les politiques en direction de l’armée de libération populaire sahraouie en tant que priorité stratégique dans notre combat pour la libération et pour l’existence. Développer ses capacités militaires et combatives et améliorer ses conditions morales et matérielles.

annexes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mer 15 Oct - 23:36

photos aérienne de la fameuse caserne Hanafi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mer 22 Oct - 23:18



Le musée de l'armée



Description du musée

Le musée de l'armée, situé à Rabouni, a été inaugurer en 2003. C'est une enfilade de grandes salles rectangulaires peintes à la chaux et éclairées au néon. À l'entrée du musée, un grand tableau reprenant les paroles de l'hymne national sahraoui intitulé “le langage du fer et du feu”. Puis une salle entièrement dédiée à la vie du héros national et premier des martyrs : El-Ouali Mostafa Sayed. Une salle entièrement dédiée aux faits de guerre de l'Armée de libération populaire sahraouie. Dans une salle adjacente, deux grandes armoires contenant des centaines de documents saisis au combat : correspondances secrètes et bulletins de liaison militaires certains signés de la main du roi du Maroc, carnets médicaux, fiches de toutes sortes. Une autre armoire renferme des insignes de soldats marocains par centaines ainsi qu’une collection de photos, saisies lors de raids contre des casernes.

Dans la cour centrale du musée sont exposés les débris de trois avions Marocains. Elle abrite également 12 AML-90, 3 AML-60, 6 SK 105, 2 MK F3, 2 VAB, 5 M3 tous en bon état, de jeeps militaires marocaines, de camions, des canons, des mortiers, des mines et toutes sortes d’armes légères.

photo satelite




FRONT POLISARIO/ANNIVERSAIRE
Le Président de la République inaugure le Musée de guerre

Chahid El Hafed, 19/05/03 (SPS) - Le Président de la république, Mohamed Abdelaziz, a procédé lundi à l'inauguration du Musée de guerre de l'Armée de Libération Populaire Sahraouie (ALPS) en présence de l'état-major national et de délégations étrangères invitées aux festivités marquant le 30ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée au Sahara Occidental sous la direction du Front Polisario. Un imposant arsenal de guerre encore intact était exposé dans ce musée de guerre, qui témoigne de la déroute des forces armées marocaines lors des combats qui les ont opposé à l'ALPS de 1975 à 1991, date de la proclamation du cessez-le-feu, intervenu à la faveur d'un plan de règlement onusien devant conduire le territoire vers un référendum d'autodétermination. (SPS)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Jeu 23 Oct - 20:03

La caserne hanafi a un atelier de maintenance du matériel roulant.

Tout les véhicules de combat de l'ALPS ont été repeint dans une nouvelle couleur à deux teintes.

ex:


avant:


après:









_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Dim 16 Nov - 4:28

Un exemple par l'image des capacités de l'ALPS dans le domaine du camouflage en milieu désertique, photos dates de 1999. Il s'agit d'un creux dans la roche ou a été installé une maison, celle-ci étant quasi invisible depuis les airs.





Une unité sahraoui est installé entre les rochers protégé par des ZU-23 et des SA-9 Gaskin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Sam 20 Déc - 2:02

Le ministère de la défense est divisé en plusieurs directions et bureau:

- La direction centrale du personnel

- Direction centrale de l'orientation politique

- Direction centrale de la logistique

- Direction centrale de la santé militaire

- Bureau central de transmissions

- Direction centrale des opérations et de la formation

- Bureau central des martyrs de la guerre

- Justice militaire

- Gendarmerie nationale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizb Al Istiklal



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Dim 21 Déc - 19:35

l'alps est plus structuré que je ne le pensé , merci krimbelkacem pour ces information
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Lun 22 Déc - 0:29

Hizb Al Istiklal a écrit:
l'alps est plus structuré que je ne le pensé , merci krimbelkacem pour ces information

je ne le pensé pas non plus, si la RASD aspire à l'indépendance, elle doit ce doté d'institutions solides surtout la défense nationale.....

N'en déplaise a ceux qui les croient bandit du désert... Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorsines



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mar 23 Déc - 17:31

je ne savais pas que vous avez une force armée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://srpskavojska.forumactif.org/forum.htm
Hizb Al Istiklal



Masculin Nombre de messages : 82
Age : 39
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mer 24 Déc - 0:14

sans cette armée le maroc aurait occupé la totalité du sahara occidental , mais grâce a elle , le maroc n'a réussi qu'a occupé qu'une partie du sahara occidental malgré ces immenses engagement financiers et militaire durent les 30 dernières années .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorsines



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mer 24 Déc - 19:02

ah ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://srpskavojska.forumactif.org/forum.htm
FRONT-POLISARIO
Admin


Masculin Nombre de messages : 326
Age : 44
Localisation : Espagne - Madrid et des fois a tindouf
Emploi/loisirs : Sahraouis et membre d'une association de défense des sahraouis
Humeur : SAHRAOUIS Fiér
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mer 24 Déc - 19:06

c'est exacte Very Happy

_________________
Vidéo et Documentaire sur le Sahara occidental
http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polisario.forumactif.us
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Mar 13 Jan - 0:06

Citation :
MAROC
Reprise de la lutte armée du Polisario ?

Grâce aux bonus pétroliers de l’appel d’offres de 2008, le Polisario va-t-il se réarmer à neuf pour reprendre les combats en 2009 au Sahara ?

http://www.africaintelligence.fr/MC-/detail/detail_articles/p_detail.asp?doc_i_id=36060669&context=boi&contextinfos=&service=gra&codeaffilie=a_indigo&searchtext=

Interréssant.... les moyens financiers à disposition de l'ALPS pour se modernisé.....???

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montoya



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/01/2009

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Jeu 15 Jan - 1:25

le maroc na qua reverse les fortunes quils encaisse en pillantles ressource du peuple frere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRONT-POLISARIO
Admin


Masculin Nombre de messages : 326
Age : 44
Localisation : Espagne - Madrid et des fois a tindouf
Emploi/loisirs : Sahraouis et membre d'une association de défense des sahraouis
Humeur : SAHRAOUIS Fiér
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Jeu 15 Jan - 21:15

une reprise des armes pas pour le moment , mais un réarmement oui c'est plus probable

_________________
Vidéo et Documentaire sur le Sahara occidental
http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polisario.forumactif.us
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Jeu 15 Jan - 23:54

+1,

ya clairement une réactivation vers une préparation à la lutte armée, fodra pa raté le prochain défilé lol yaura peut etre des surprises Wink

Citation :
Venezuela: Le Maroc ferme son ambassade
Le Maroc a annoncé jeudi la fermeture de son ambassade au Venezuela pour dénoncer le soutien du gouvernement de Caracas au Polisario, qui veut l'indépendance du Sahara occidental. "Cette décision fait suite à l'hostilité croissante des autorités vénézuéliennes à l'égard de la question de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et aux récentes mesures de soutien à la pseudo-RASD (République arabe sahraouie démocratique), prises par le gouvernement de ce pays", précise le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Rabat ne précise pas quelles sont ces mesures de soutien de Caracas au Front polisario. Le Maroc a annexé le Sahara occidental à l'occasion de la "marche verte" de 1975 mais le Front polisario, soutenu par l'Algérie, revendique l'indépendance de cette ancienne colonie espagnole désertique mais au sous-sol prometteur.

peut être que la RASD sera plus soutenue cette fois ci avec de nouveau acteurs comme le venezuela et l'Afrique du Sud par exemple.....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krimbelkacem
Admin


Masculin Nombre de messages : 208
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   Sam 25 Avr - 1:54

Focus sur l'organigramme de la défense de la RASD



très instructifs avec un journal "El khanga" dédier aux forces armées...

Un Etat-major général..

La sécurité générale qui est en liaison avec les 6 régions militaires et chapeaute la gendarmerie ou (police militaire). (Cette dernière
fonctionne selon la structure de région militaire, mais est placée formellement sous la supervision de la Sécurité générale sise à Rabouni près de Tindouf, également siège de la direction du Front Polisario et du gouvernement de la RASD). Mais aussi des services de renseignements et du tribunal militaire...

l'Armée est basé sur un système de conscription obligatoire pour les tous les Sahraouis âgés de 17 ans (hommes et femmes) révolus et qui accompliront leur service militaire à 18 ans révolus, l’armée dispose actuellement de 6'000 à 7'000 militaires actifs et plus de 20'000 réservistes mobilisables en tout temps, voire plus en temps de guerre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: organisation de l'armée et actualités militaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
organisation de l'armée et actualités militaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happy B'Day Bishop Fernando Kutino.
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Organisation et missions du génie français
» Le repas du soir = organisation !!!
» Les actualités de la Marine Française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polisario :: Stratégie et Défense National :: Armée Populaire de Libération Sahraouie (ALPS)-
Sauter vers: