Polisario

Forum Du peuple Sahraoui
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FRONT-POLISARIO
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Age : 45
Localisation : Espagne - Madrid et des fois a tindouf
Emploi/loisirs : Sahraouis et membre d'une association de défense des sahraouis
Humeur : SAHRAOUIS Fiér
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mar 8 Juil - 16:28

Citation :

Maroc : Des prostituées recrutées pour la Syrie

Cinq rabatteuses, qui recrutaient des jeunes filles à Settat pour travailler
dans un réseau de prostitution installé à Damas, en Syrie
, ont été arrêtées par la PJ de la ville.

A son vingt-sixième printemps, Halima ne supporte plus rester en chômage.
Elle n’aime plus rester chez elle à faire le ménage, laver la vaisselle et regarder la télévision.

Avec son niveau scolaire moyen, elle n’a pas pu décrocher un emploi ni
dans sa ville natale, Settat, ni ailleurs. Elle a frappé à plusieurs
portes. En vain. Que
devait-elle faire ? Rien. Cependant, un
jour, sa mère est venue lui lancer une bonne nouvelle qui semble être
pour elle comme une lueur d’espoir. «J’ai rencontré une femme qui va
t’aider à trouver un emploi et dire adieu au chômage», lui a affirmé sa
mère, l'air heureuse.

http://www.infosdumaroc.com/modules/news/article-4354.html

_________________
Vidéo et Documentaire sur le Sahara occidental
http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polisario.forumactif.us
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mar 8 Juil - 20:16

Citation :

De Marrakech à Agadir, le tourisme sexuel se développe au Maroc

LE MONDE | 21.06.05 | 13h29 • Mis à jour le 21.06.05 | 13h55
MARRAKECH de notre envoyé spécial

A une journaliste marocaine qui voulait enquêter sur le sujet, la police a conseillé de changer de sujet. La réputation de Marrakech était en jeu. La réputation de la ville risquait d'être éclaboussée par une affaire de pédophilie embarrassante. Le silence l'a donc emporté. Hormis quelques lignes dans de rares journaux, la presse s'est tue.

Pourtant, un homme est mort, probablement assassiné au mois de mai, deux autres sont sous les verrous, et des dizaines d'adolescents victimes de sévices sexuels ont été placés dans des établissements spécialisés.

Tout a commencé par une dénonciation à la police. Un jeune homme d'une vingtaine d'années, Imad Aït Bich, est venu raconter à la mi-mars comment un Français, Hervé L. G., agent immobilier installé à Marrakech depuis plusieurs années, attirait à son domicile des enfants d'une quinzaine d'années à qui il faisait jouer des scènes érotiques devant une caméra. C'est un certain Moustapha qui jouait les rabatteurs. Pour attirer les adolescents, tous issus du même quartier populaire, il leur offrait de menus cadeaux, un peu d'argent ou quelques friandises. Une fois gagnée leur confiance, il les amenait au domicile d'Hervé.

En avril, pendant près de deux semaines, des policiers ont surveillé le domicile du Français. Ils ont recueilli les premiers témoignages, puis sont intervenus, en flagrant délit : un garçon est chez Hervé et la caméra tourne.

La police saisit à son domicile des dizaines de milliers de photos et de courts films enregistrés sur un ordinateur. On y voit la cinquantaine d'enfants recrutés à Marrakech, mais pas seulement. A la grande surprise des enquêteurs, les séquences mettent aussi en scène des adolescents d'origine asiatique et africaine. D'où viennent les
images ? L'enquête n'a pas encore permis de l'établir.

La justice a été aussi rapide que clémente à l'encontre du Français, condamné à quatre ans de prison tandis que son complice écopait de deux ans. "Ce n'est pas cher payé" , convient un enquêteur. Il est vrai qu'Hervé ­ qui a fait appel de la décision ­ a reconnu les faits tout
en affirmant qu'il agissait seul, qu'il n'appartenait à aucun réseau organisé et que ses photos ne circulaient pas sur Internet.

Est-ce vrai ? Un témoignage le contredit. Celui d'Imad, un jeune homme de 23 ans qui a alerté la police et fourni les coordonnées des victimes. Pour reprendre l'expression d'un policier, Imad, fines lunettes et regard intelligent, était "un homme de la nuit" . Il avait
fait de la prison pour escroquerie. Il connaissait bien le Français et son associé. En même temps qu'il se tournait vers la police, Imad avait contacté Le Monde et fourni par écrit des renseignements détaillés. A l'en croire, Hervé était le chef d'un réseau de pédophilie auquel appartenaient des personnalités locales et des Européens installés à Marrakech. Il avait établi une liste de neuf noms.

Que vaut son témoignage ? On ne le saura jamais. Le dimanche 22 mai, au terme d'une course poursuite dans la médina, Imad, talonné par quatre hommes qui le surveillaient, a été retrouvé pendu dans un hangar désaffecté. Pendu ou étranglé ? Un mois après le drame, la police n'a toujours pas transmis les conclusions de l'autopsie à son père, un enseignant. "Il y a eu une chasse à l'homme et mon fils a été poussé au suicide" , clame Aziz. "Imad a sans doute payé parce qu'il nous avait mis sur l'affaire de pédophilie" , ajoute un policier de Marrakech sous le couvert de l'anonymat.

DES DIZAINES D'ENFANTS

D'Imad, son père a conservé le journal qu'il tenait en prison un an auparavant. A la date du 20 septembre 2004, Imad écrivait : "J'ai rien fait de beau (...) et je me retrouve avec un tas de problèmes sur le dos mais, inch Allah, je vais tâcher de mettre au point un programme strict pour sauver ma vie."

Pour exceptionnelle que soit l'affaire, le détournement de dizaines de mineurs par un étranger n'étonne pas vraiment les habitants de Marrakech. Le tourisme sexuel se développe rapidement dans la ville ocre.

Le tsunami de 2004 en Asie n'a fait qu'accélérer le phénomène : Marrakech a vu débarquer des habitués de la Thaïlande. "La police surveille les riads dans la vieille ville, mais elle ignore ce qui se passe dans les villas de la palmeraie louées une fortune" , lance une Française, Michèle, qui travaille dans une agence immobilière, très exigeante sur la qualité des locataires, insiste-t-elle. Les responsables municipaux sont conscients du phénomène. Le maire de la ville, Omar Jazouli, affirmait ainsi début mai : "Nous ne voulons pas que la ville devienne un rendez-vous de la débauche (...), qu'elle soit étiquetée comme une plaque tournante de la dépravation."

Le tourisme sexuel n'est pas l'apanage de Marrakech. Une autre affaire, de bien moindre ampleur puisqu'elle implique des femmes adultes, a éclaté ces dernières semaines à Agadir. Tout est parti de cédéroms de photos pornographiques vendus dans des boutiques de la cité balnéaire. Les dizaines de filles qui posaient étaient des habitantes d'Agadir. Elles ont déclaré à la police avoir été abusées par un Belge familier de la ville, qui leur promettait mariage et vie meilleure en Europe.

Diffusées sur un site Internet, les photos, prises entre 2001 et 2004, ont été récupérées par des tiers avant d'être vendues sous le manteau. Le code pénal marocain réprimant la pornographie, même à caractère privé, douze femmes ont d'ores et déjà été condamnées à des peines de prison (jusqu'à un an). D'autres sont en fuite. D'autres encore
attendent d'être fixées sur leur sort.

Jean-Pierre Tuquoi (avec Jean-Pierre Stroobants à Bruxelles)
Article paru dans l'édition du 22.06.05
http://www.minorites.org/article.php?IDA=9915
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mar 8 Juil - 21:30

Citation :


PROSTITUÉES : Nouvelle formule
Un peu partout, dans certaines grandes villes du pays, on remarque que des filles de joie n’ont aucune honte à trimballer un ventre gonflé dans les bars, les boîtes de nuit ou sur les boulevards.

C’est toi que je veux et personne d’autre, chéri. Je ne veux rien de toi, ni argent ni prise en charge. Je te veux toi et je veux que tu me fasses un enfant avant que je ne parte pour l’étranger ».
C’est en ces termes, différemment paraphrasés, que des prostituées dans la fleur de l’âge surprennent au premier contact leur compagnon de nuit ; lui, qui ne sait pas qu’il est repéré du fond de la salle alors qu’il ne voulait que répondre à une pulsion comme celle de la faim.

Au début, beaucoup se sont demandé si ces jeunes victimes de la société n’ont pas pensé ou n’ont pas eu les moyens de prendre des contraceptifs qui, s’ils ne sont pas donnés gratuitement dans les dispensaires, ne coûtent pas cher dans les pharmacies ; certains ne dépassent pas 12 DH. Or, renseignements pris, il s’agit tout à fait d’autre chose.

Le phénomène est nouveau et il est le fruit immédiat des dispositions de la nouvelle Moudawana.
Avant, les familles aisées qui n’avaient ni l’heur ni le temps de faire des enfants, achetaient des bâtards dans la discrétion la plus totale par le biais d’intermédiaires, hommes ou femmes, contre des sommes conséquentes. Mais, malgré tout, l’opération d’acquisition d’un bébé se faisait avec beaucoup de peine, trop de risques et se soldait parfois par des résultats décevants. Beaucoup de bébés se révélaient mongoliens, arriérés mentaux, autistes ou tout simplement porteurs d’une maladie chronique parce qu’ils n’étaient pas suivis pendant la grossesse. Maintenant, les choses ont changé. Puisque la mère célibataire n’a plus à craindre les poursuites judiciaires, puisque la plupart de ces filles de joie vivent séparées de leurs familles (certaines bénéficient de leur aval), elles ne craignent plus la grossesse.

Et ce n’est pas par ignorance qu’elles tombent enceintes. Elles le font au vu et au su de tout le monde, parfois sur commande avec suivi médical et choix du « géniteur ». Ainsi, dit-on, le nouveau-né est livré au demandeur en toute sécurité, en bonne santé… Reste juste la mention « Appellation d’origine contrôlée»!

http://www.lagazettedumaroc.com/articles.php?r=7&sr=967&n=466&%20%20id_artl=9608
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mar 8 Juil - 21:46

Citation :

De Marrakech à Agadir, le tourisme sexuel se développe au Maroc

Le royaume, qui voit débarquer depuis le tsunami en Asie d'anciens habitués de la Thaïlande, veut éviter des scandales publics. Un Français a été condamné dans une affaire de pédophilie. Le détournement de mineurs par un étranger n'étonne pas vraiment les Marrakchis A une journaliste marocaine qui voulait enquêter sur le sujet, la police a
conseillé de changer de sujet. La réputation de Marrakech était en jeu. La réputation de la ville risquait d'être éclaboussée par une affaire de pédophilie embarrassante. Le silence l'a donc emporté. Hormis quelques lignes dans de rares journaux, la presse s'est tue.

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=906522
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mer 9 Juil - 4:15

Citation :


Le tourisme sexuel, une industrie prospère au Maroc “Grâce” à la misère

Pour combattre la pédophilie, il faut rappeler sans cesse la législation internationale en vigueur, informer et soutenir les populations vulnérables mais aussi sévir contre les tueurs d’innocence. L’État doit s’impliquer, politiquement et financièrement.

Un acte à bannir.
Une bourgade balnéaire au sud d’Agadir. Un touriste européen âgé d’une soixantaine d’années, vêtu d’un short kaki et d’une chemisette, chaussé de sandales marocaines marche tranquillement en adressant quelques mots, de temps en temps, à un jeune garçon d’une quinzaine d’année au plus qui marche à côté de lui. De temps en temps, le « touriste » passe une main dans les cheveux de son « compagnon ». Cela se passe en plein jour, et il faut être aveugle pour ne pas comprendre les raisons de leur promenade dans la rue principale du village. Les commerçants du village ne regardent même plus, les adultes et les vieillards sont dépassés par un mal qu’ils ne comprennent pas. Ils sont de toutes nationalités, ces touristes amateurs de chair prénubile.

Abus
Depuis 30 ans, les touristes ont acquis leur facilité de contact avec les enfants miséreux entre Tanger et Marrakech. Ils sont arrivés ici, maintenant. Il suffit à un touriste européen de faire cent mètres dans le centre ville, à Casablanca ou sur la Place Jamaâ Lefna de Marrakech pour qu’on lui propose tout un échantillon de produits destinés à procurer de l’extase à celui qui paie. «Cocaïne, haschisch, jolies filles ?». Nous comptons parmi les pays qui comptent le plus d’enfants des rues, la misère peut même mener à l’abandon des enfants, le tissu social s’est fragilisé, les enfants ne savent plus comment ils vont se payer de quoi manger le lendemain,
alors ils se laissent prendre dans les filets de négriers locaux. Comment peut-on en arriver à s’exhiber sans honte avec un ou plusieurs enfants transformés en objets ? Pour ne pas indisposer les touristes d’Europe, d’Amérique et du Golfe, on a laissé faire, on a toléré. Le Maroc a acquis une solide renommée de paradis sexuel où même les jeunes filles qui ont pu effectuer une scolarité normale se prostituent, elles représentent la seule source de revenu pour des familles entières. Et toute cette jeunesse mutilée n’a pas 16 ans. Alors le temps aidant, le laisser-faire et l’indifférence des pouvoirs publics ont jeté des marmots sur « le marché » du sexe, ces touristes dont la sexualité est pathologique peuvent ainsi faire leurs emplettes pour des soirées orgiaques. Personne ne semble y trouver à redire. Quand un adulte abuse d’un enfant, il le traumatise à jamais. La gravité de l’abus sexuel est doublée par l’ascendant de l’adulte sur l’enfant.

Fléau
Pour le Dr Ismaïl Harakat, tout pédophile est un malade. Il se trouve qu’en plus de nos pédophiles à nous, nous avons hérité des pédophiles des pays riches. Le Maroc, exotique et miséreux, est comme de nombreux pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine, un paradis sexuel. Le niveau de vie de la population est si bas qu’un smicard européen peut tout se payer au Maroc, en Tunisie, en Égypte, en Thaïlande, au Sri Lanka, dans le sud de la Chine, en Birmanie, au Laos, au Cambodge, au Vietnam et au Népal. Ce sont les pays où un sexagénaire peut s’offrir non seulement toutes les fillettes qu’il veut mais aussi des garçonnets. Le tourisme sexuel, massif et affiché, est un fléau spécifique des pays pauvres où se trouve la majorité des enfants prostitués. D’où viennent les « clients », des États-Unis, de France, d’Allemagne, d’Angleterre et des pays du Golfe. Mais s’il y a « le pédophile occidental, qui voyage à seule fin d’avoir des relations sexuelles avec des enfants non-pubères, selon Agnès Fournier, chef du service de la traite des êtres humains à Interpol, il y a aussi les pédophiles locaux. Puis il y a des touristes qui ressemblent en tous points à des vrais touristes qu’on a du mal à les repérer, en effet, ces déviants
peuvent souvent être de bons pères et de bons maris. Ceux-là sont en quête de nouveaux plaisirs, de nouvelles sensations et ils font taire tous leurs éventuels scrupules, résistent
un jour ou deux et descendent dans les quartiers réservés pour détruire psychologiquement des enfants innocents. Détruire une personnalité confiante, fragile et sans défense est un crime contre l’humanité. Les spots télévisés sur la prévention de la pédophilie sont la preuve qu’il suffit de volonté pour que la société prenne conscience du malheur qui la frappe pour commencer à en parler.
LIEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mer 9 Juil - 22:19

Une autre page noire dans l'histoire de la monarchie marocaine (pour vous assurer que nous disons que la vérité, que nos preuves sont vraies, il suffit de lire le fichier pdf + le lien du magasine http://www.lahamag.com/) Laughing
Des centaines de marocaines se prostituent en Israël
Clique sur l'image pour avoir le fichier pdf de l'article. sinon le lien [http://pdf.lahamag.com/pages/01-2006/278Report02.pdf]



Selon l'article réalisé par le magazine 'LAHA' en français veut dire 'Elle', des centaines de marocaines travaillent en Israël. La journée bossent comme des boniches (ce qui est normal), mais le soir elles changent de registre. Le soir, elles changent de métier, on les voit dans les boites de nuit pratiquer le vieux métier du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mer 9 Juil - 23:24

L'esclavage sexuel au maroc

Si tu veux lire l'article clique sur l'image

[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Jeu 10 Juil - 19:41

Citation :

M6 : la prostitution et la pédophilie au Maroc

Franchement, le pays n’avait absolument pas besoin de cette publicité. Dimanche soir, la chaîne française M6 a diffusé un reportage sur la prostitution et la pédophilie à Marrakech et Agadir.

Près d’une heure de découverte d’images et de commentaires horribles, de «transactions» d’enfants âgés d’à peine 8 ans. Des caméras cachées qui nous révèlent, ou plutôt révèlent au monde de quoi se nourrit aussi le tourisme, à coup d’argent jeté à la figure. Pour assouvir l’appétit de pervers.

Le Tsunami continue à faire des victimes… chez nous. Il a déplacé à Marrakech et renforcé cet ignoble commerce qui sévissait en Thaïlande. Vraiment, le Maroc ne mérite pas cela. Si c’est à ce prix-là que l’on doit renforcer le tourisme, eh bien, on n’en veut pas! Cette réalité est indigne d’un pays signataire de conventions internationales pour la protection de l’enfance. Une enfance qui, sous le prétexte de la pauvreté, est envoyée «au front» pour quelques euros de plus.

Toutes les brigades policières, aussi efficaces soient-elles, ne peuvent à elles seules venir à bout de ce fléau. Elles doivent être soutenues par un arsenal répressif impitoyable, comme c’est le cas dans de nombreux pays occidentaux. Tout récemment, un pédophile français a écopé d’à peine deux ans au Maroc, alors qu’il en aurait pris pour 10 fois plus chez lui. Et il ne pourra pas être jugé deux fois. Une sanction pas assez lourde pour lui éviter de récidiver.

Il faut que tout le monde se mobilise pour protéger ces enfants de ces «sexotouristes», punir les réseaux qui en font leur business et même les parents qui font semblant de ne rien voir. Une femme s’est insurgée, à travers l’association «Touche pas à mon enfant». N’attendons pas de devenir parents de victimes pour agir. La situation est aujourd’hui extrêmement préoccupante et la lutte contre ce fléau nécessite d’urgence une politique déterminée. Et des châtiments exemplaires.

Meriem OUDGHIRI | L'Economiste
LIEN


Même leur journalistes sont hypocrites, comme quoi le maroc a attendu M6 faire une émission pour que la réputation de ce beau pays dont l armée est grandiose (vivant grâce aux dons et charité des âmes charitables et généreuses) soit entachée Laughing

C'est vrai que la situation est préoccupante, d ailleurs elle est catastrophique.
Je me demande si la journaliste est bien dans sa tête quand elle dit 'Si c’est à ce prix-là que l’on doit renforcer le tourisme, eh bien, on n’en veut pas!', c'est ce que j appelle hypocrisie. Si vous ouvrez les portes grandes ouvertes et vous leur dites 'wakha sidi, je me penche et faites ce que vous voulez' après ne venez pas pleurnicher.

Là je suis d'accord avec la journaliste quand elle dit '
Une enfance qui, sous le prétexte de la pauvreté, est envoyée «au front» pour quelques euros de plus.' Mais poses toi la bonne question: qui les a rendu pauvres? C'est le makhzen, ce n est pas mimi6 se fait appeler 'la reine des pauvres' elle aime les pauvres, plus ils sont pauvres mieux c'est Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Jeu 10 Juil - 20:50

Pour lire l'article, clique sur l'image

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRONT-POLISARIO
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Age : 45
Localisation : Espagne - Madrid et des fois a tindouf
Emploi/loisirs : Sahraouis et membre d'une association de défense des sahraouis
Humeur : SAHRAOUIS Fiér
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Jeu 10 Juil - 23:02

cette pratique a vraiment atteins une ampleur inquiétante a se que je voix Evil or Very Mad

_________________
Vidéo et Documentaire sur le Sahara occidental
http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polisario.forumactif.us
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Ven 11 Juil - 0:22

Citation :


Au cœur de Marrakech-sexe city

Des scandales de mœurs éclaboussent la ville de Marrakech


L’été 2005 à Marrakech a été sous le signe de la lutte contre les réseaux de prostitution et de l’industrie du sexe. Zoophilie, pédophilie, prostitution, tournage de films pornographiques, drogue, règlements de compte, les autorités de la ville ocre auront tout vu pendant ces trois derniers mois. Des affaires de mœurs qui ont éclaboussé les habitants de cette ville, étiquetée désormais comme une plaque tournante de la débauche
. Enquête.
[.....]

Dépistage et prélèvement sanguin

Zoophilie, pédophilie, prostitution, tournage de films pornographiques, drogue, règlements de compte entre rabatteurs, Marrakech aura donc tout vu pour déclencher une telle réaction des autorités de la ville. Tout a commencé lorsqu’un virus viral mortel, jusque-là méconnu des services du CHU de Marrakech, a été décelé et identifié sur un patient MRE emmené en urgence par un compagnon du voyage à l’hôpital de la ville. Diagnostic minutieusement établi, on en déduit vite que le malade l’a chopé dans l’une de ses relations sexuelles qu’elle a eu hors mariage. À première vue, le patient est très affaibli et son état de santé est chaotique. Mais de quoi s’agit-il vraiment ?, semble s’interroger le médecin en chef du service de l’urologie. Ce n’est qu’un prélèvement sanguin et un dépistage effectué dans un centre de transfusion qui apportera les premiers éléments de réponse. Entre temps, notre MRE a sombré dans un coma profond dont il ne se réveillera jamais. Le décès est notifié aux autorités de la ville qui déclenchent immédiatement une enquête judiciaire pour connaître les causes du décès. Déjà les résultats du dépistage mettent les enquêteurs sur la première piste à examiner à savoir le virus décelé chez le patient. L’attention des enquêteurs se focalise d’emblée sur le compagnon de notre MRE qui révèle aussitôt qu’ils ont entretenu, lui et son ami, des relations sexuelles avec deux prostituées qu’ils ont rencontrées la veille dans l’une des boîtes de nuit très chaudes de la ville. Le compagnon donne les prénoms des filles, leurs signalements et l’adresse de la discothèque. Le jour même, une descente policière, ordonnée par le parquet de la ville, est opérée dans les lieux et se solde par l’arrestation d’une dizaine de prostituées conduites toutes dans les locaux de la police judiciaire de la sûreté de la ville. Reconnues par le copain témoin dans cette affaire, les deux filles sont vite passées à table. L’enquête démarre et les policiers commencent à y voir un peu plus clair. Les deux prostituées mises en examen révèlent, à leur tour, qu’elles ont eu des relations sexuelles, peu courantes et contre nature, avec des animaux d’un ressortissant, disent-elles un français établi depuis longtemps à Marrakech, en contrepartie de sommes folles dont les montants donnent sans mal le vertige. Elles seraient payées, selon une source qui a préféré garder l’anonymat, 10 000 Dh l’heure pour
coucher avec des animaux, généralement des chiens, et filmées dans le cadre des films pornographiques tournés par des professionnels dans la ville ocre. L’affaire est compromettante et les autorités de la ville ont de quoi s’inquiéter. Les aveux et les révélations choc des deux prostituées sur les agissements sans scrupule de cet individu sont consignés et l’affaire est portée devant le parquet de la ville qui ordonne une chasse à l’homme et aux prostituées de la ville rouge. Au début réticentes, racontent-elles, celles-ci ont fini par céder à la tentation et à l’argent facile. Contraintes de chercher du travail dans l’industrie du sexe, les deux prostituées se sont livrées à plusieurs reprises aux fantasmes et aux pulsions animalières de cet individu, le tout filmé avec des caméscopes et vendu à l’étranger au prix fort. Elles ont, sans le savoir bien évidemment, chopé le virus et l’ont transmis par ricochet à leurs multiples clients affamés rencontrés dans leur lieu de débauche.

Une industrie qui rapporte gros


[...]

Suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Dim 13 Juil - 22:38

Marrakech, fric, débauche....et ses 20000 prostituées

En continue de parler de la ville de Marrakech, le tourisme sexuel bat des reccords. Débauche, fric et tout se vend à Marraekch. Dans le royaume de MIMI6 la reine du bal. Je vous prépare un dossier en voilà le prélude cliquez sur le spoiler vous aurez la 1ere page, le reste viendra après. Je vous rappelle que dans ce dossier, vous allez découvrir qu'à Marrakech a elle seule on trouve 20000 prostituées qui veut dire en gros 20000 familles gagnent leur pain en vendant leurs corps!!!!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRONT-POLISARIO
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Age : 45
Localisation : Espagne - Madrid et des fois a tindouf
Emploi/loisirs : Sahraouis et membre d'une association de défense des sahraouis
Humeur : SAHRAOUIS Fiér
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Dim 13 Juil - 23:28

20000 prostituées rien qu'a Marrakech Shocked

_________________
Vidéo et Documentaire sur le Sahara occidental
http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polisario.forumactif.us
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Lun 14 Juil - 1:16

Oui F-P 20000 lis les preuves

Marrakech, fric, débauche.... (enquête faite par Choc.Hebdo.N80)


à marrakech tout est à vendre

Spoiler:
 
Spoiler:
 

des Marocaines pour le plaisir des touristes
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Prostitution et corruption
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Marrakech compte 20000 prostituées
permanentes (pour empêcher l'exode des prostituées marocaines vers les pays du Golfe, MIMI6 limite la délivrance des visas Smile (vous pouvez le lire à droite vers le bas)
Spoiler:
 

Misère; l'autre visage du royaume
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Free_Sahrawi le Lun 14 Juil - 1:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRONT-POLISARIO
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 326
Age : 45
Localisation : Espagne - Madrid et des fois a tindouf
Emploi/loisirs : Sahraouis et membre d'une association de défense des sahraouis
Humeur : SAHRAOUIS Fiér
Date d'inscription : 29/06/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Lun 14 Juil - 1:34

et ça se passe dans un pays dis musulman ou on a construit la plus grande masqué d'Afrique Evil or Very Mad décidément cette monarchie est entrain de travestir notre religion ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad

_________________
Vidéo et Documentaire sur le Sahara occidental
http://www.dailymotion.com/group/POLISARIO-RASD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polisario.forumactif.us
SAHraoui74



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Lun 14 Juil - 2:06

merci Free_sahrawi
une autre preuve qui nous montre le vrai visage de cette monarchie moyenâgeuse, spoliatrice de la terre des sahraouis. le tourisme sexuel et le cannabis ce sont les seuls activités au maroc. 20000 prostituées dans la ville de marrakech, à rabat et les autres villes combien ?????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Free_Sahrawi

avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Sam 2 Aoû - 0:00

TOURISME MAROC : DANGER CULTURE MAROCAINE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rguibate92

avatar

Masculin Nombre de messages : 6
Localisation : france
Emploi/loisirs : moto
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   Mer 8 Déc - 1:08

Le gouvernement marocain n'est pas très motivé à éradiquer la prostitution tout simplement parce que ça ramène... des touristes et donc des euros.
La société marocaine est indisciplinée tout tourne autour de l'argent et du plaisir matériel d'une manière très inquiétante.
Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Phénomène de la Prostitution et du Tourisme Sexuel Encourager par la Monarchie Marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Prostitution
» La prostitution étudiante
» Prostitution
» phénomènes inexpliqués...expliqués !
» Bonne fête aux gauchers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polisario :: Stratégie et Défense National :: Les Forces d'Occupation-
Sauter vers: